• BIOVERTCITÉ

FUNGUS GNAT ! How to fight against these growing mix flies ?



(FRENCH) Nous vous présentons aujourd’hui un insecte qui s’installe généralement dans les plantations en POT, compliquant parfois la vie des Growers. Bien qu’il ne cause normalement pas de problèmes graves, il faut être sur ses gardes, car cet invité indésirable adore les milieux humides et trempés. Nous parlons de la mouche de terreau (Fongus Gnat) et nous vous donnons ci-après les astuces pour la détecter et la combattre !


Comment savoir si vos plants, par exemple de cannabis, sont touchés par la mouche du terreau ?


Comme précédemment indiqué, cet insecte aime les milieux humides et s’installe généralement dans les premiers centimètres de terreau du pot, surtout si le terreau est constament humide. C’est là où il faut les chercher.


Qu’est-ce que la mouche de terreau ?


ESPÈCES: La mouche de terreau ou Sciaride est un diptère de la famille des Sciaroidae. Elle est également connue sous le nom de mouche du sol, mouche noire ou mouche à fungus. On estime qu’il en existe plus de 20 000 espèces travers le monde, mais la plupart des espèces qui fréquentent les plantes d’intérieur se trouvent dans les genres Scatella, Bradysia, Orfelia et Sciara. Dans son état larvaire, la mouche du terreau a généralement une taille qui ne dépasse pas 4-5 mm de longueur avec un corps de couleur translucide et la tête noire. Dans leur phase adulte, ces mouches sont ailées et de couleur gris-noir avec une taille de 2-4mm et des pattes fines et allongées.


CYCLE DE VIE de la mouche de terreau : Après l’accouplement entre le mâle et la femelle, ces dernières pondent dans le substrat quelques 200 œufs qui, après environ trois jours, éclosent et donnent vie à la larve. Au cours de cette première phase, les larves de la mouche vivent et se nourrissent dans le sol, où elles passent leurs trois premières semaines de vie après lesquelles elles construisent le cocon dans lequel elles réalisent leur métamorphose. Une fois devenues adultes (mouches ailées), elles sortent à la surface et restent dans la partie inférieure de la plante où elles se nourrissent de champignons et de matière en décomposition.


DOMMAGES : Ce minuscule ennemi infeste le substrat de la plante lors de sa première phase larvaire en se nourrissant des radicelles (racines capillaires) et en endommageant les racines principales. Par conséquent, la plante perd de sa vigueur et ralentit ses fonctions métaboliques. Pouvant être vecteur de pathogènes fongiques, les blessures qu’elles provoquent sur les racines servent de porte d'entrée pour l’apparition de champignons tels que le Fusarium ou le Pythium, surtout si le substrat est souvent très mouillé. Généralement, la mouche du terreau ne cause pas de graves problèmes sur les plantes de grande taille, mais elle est dangereuse pour les semis et les plants en démarrage.


Les SYMPTÔMES visuels des dommages ?


- La vigueur des plantes diminue; - La pâleur foliaire apparaît; - Les moucherons adultes restent collés sur les têtes de la même façon que sur les bandelettes jaunes attrape-insectes - Des infections fongiques apparaissent sur les racines.


ALORS, COMMENT RÉDUIRE et COMBATTRE le Fungus Gnat ?


- Ne pas arroser excessivement (éviter que la culture reste trempée trop longtemps) - Contrôler l’humidité ambiante - Couvrir le substrat de vermiculite pour compliquer la ponte des œufs des femelles - Placer des bandes adhésives jaunes pour attraper les adultes - Pulvériser du neem (également sur la surface du terreau) - Couvrir le substrat de farine de Neem ou de Terre de Diatomées (HAPPY ROOTZ MIX#2 très efficace contre les épidémies qui se développent dans le terreau). Pour appliquer correctement ce produit, arrosez normalement le terreau, puis appliquez la farine ou la Terre en étalant une couche uniforme sur la surface du sol. La farine de Neem éloigne les mouches voulant se poser sur la surface pour pondre leurs œufs et la Terre de Diatomées piège la sortie des larves à l’extérieur dans un amas de lames tranchantes naturelles, découpant les larves et arrêtant ainsi leur cycle de vie. - Introduisez les bactéries dans le terreau, Bacillus thuringiensis (Bt) ou Bacillus thuringiensis israelensis (Bti). Elles font partie des bactéries qui habitent dans le sol et qui sont utilisées comme alternative biologique aux insecticides conventionnels. - Introduisez des espèces prédatrices dans le substrat : Hypoaspis (Geolaelaps) et le nématode Steinernema feltiae. Ces derniers très efficaces contre les larves dans les substrats.


Espèces Prédatrices Available SOON in our ONLINE SHOP ! Stay Tune ;)


For control pest problem in your growing mix, start our seedling and our young plant with HAPPY ROOTZ MIX#2 !


#ezpotculture #happyrootz #plantersoffthetrees #organiccannabis #urbanagriculture #cultivermtl

166 views

@biovertcity

BRANDS

BIOVERTCITY flatwhite-03.png
EZPOT 2020 LOGO white-09.png
PLANTE TA GRAINE LOGO clear white-02.png

 LANCEMENT BIENTÔT !..

 NEW BRAND COMING :P !..

NEWSLETTER

EZPOT CULTURE INC 2020 LOGO-08.png

PARTNERS

SOLENO recyclage LOGO w-02.png
fafard white-02.png
EZPOT CULTURE INC 2020 LOGO-08.png